Assurance auto : Accident avec une voiture prêtée

Share Button

Accident avec une voiture prêtée

Il n’est pas rare de prêter son véhicule à une personne sortant de son cadre familial ou inversement d’emprunter la voiture d’un ami. Mais comment être couvert en cas d’accident sachant que l’assurance ne connait nullement l’existence du conducteur temporaire ?

A la différence de la croyance populaire, prêter son véhicule à une personne sortant du cadre familial n’est nullement interdit par la loi ou les assurances. Et ce, que le prêt soit jugé de loisir pour dépanner quelqu’un ou qu’il soit considéré d’urgence comme le remplacement d’un conducteur fatigué au volant ou la remise des clés à une personne sobre en cas d’alcoolémie élevée.

En cas d’accident

Que le véhicule soit assuré « au tiers » ou en « tous risques », l’assurance va automatiquement fonctionné si :

– Il n’est pas conduit par le souscripteur du contrat
– Le conducteur n’a pas été formellement autorisé à prendre le volant du véhicule
– Le véhicule est dérobé, le voleur sera couvert

A noter

Si un assuré prête son véhicule et que survient un accident, les dommages seront couverts selon les garanties du contrat. En revanche, sans informer l’assureur de ce prêt, ce dernier peut se retourner contre l’assuré pour demander remboursement des frais d’indemnisations.

 

Article original : https://news-assurances.com/fiche-pratique/assurance-automobile/assurance-auto-accident-avec-une-voiture-pretee/016767261

Remove the row

Column: 1

 

Column: 2

 

Column: 3

 

Column: 4

Laissez votre avis

Assurance auto : Accident avec une voiture prêtée
5 (99.21%) 101 votes

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *