PARIS : Les ambulances de collection reprennent du service !!

Une ambiance rétro va soufflée dans les rues de Paris d’ici quelque mois. Les ambulances de plus de 30 ans vont reprendre du service dans la capitale à partir du lundi 1er juillet 2020. Ce n’est ni une fiction, ni une envie de céder à la tendance du vintage, mais la juste conséquence d’une nouvelle étape importance pour la ville de Paris dans sa lutte contre la pollution de l’air.

A partir du lundi 1er juillet 2020 tous les véhicules équipés d’une vignette Crit’Air* 4 ne seront plus autorisés à circuler dans Paris de 8 h à 20 h quel que soit le jour de la semaine. Les véhicules de collection pouvant rouler sans contraintes, se révèlent donc être une alternative « nostalgique », mais néanmoins efficace pour tous les professionnels de santé ( ambulance, VSL, infirmières et médecins libéraux…) qui exercent avec vocation leur professions en se déplaçant au domicile de leurs patients.

Des conséquences désastreuses pour l’efficacité des soins médicaux dans la ville de Paris et de ses alentours.

Vous habitez Paris ou bien l’une des 70 communes du Métropole du Grand Paris. Votre médecin ou votre infirmière, n’habite pas au coin de votre rue et ne circule pas dans une voiture électrique « inrecyclable » ou bien encore dans une voiture moderne présentant fièrement un faible taux d’émission polluante « traficoté », et bien sachez qu’ils ne pourront plus venir jusqu’à votre domicile. Reste bien entendu la solution des transports en commun, qui représentent 66% de la pollution urbaine, ou la trottinette électrique à la mode équipée de sa batterie haute densité, elle aussi « inrecyclable ».


Remove the row

Column: 1

Column: 2

JEU-CONCOURS : Gagnez « 1 AN » de mutuelle santé gratuite pour vous et votre famille !

Du 22/01/2020 au 31/07/2020

Tentez votre chance en participant au jeu concours Glenson.


L’une des professions de santé directement impactée, ce sont bien entendu les sociétés de transport de malade ( Ambulances, VSL). Bien qu’un projet de « pousse-pousse ambulance » soit à l’étude, les métros parisiens quant à eux, n’ont pas prévu à ce jour l’adaptation de wagons « WSL » (Wagon Sanitaire Léger) dédiés au transport de malades.

Remove the row

Column: 1

 

 

Column: 2

Devant le prix exorbitant des ambulances et des véhicules sanitaire légers neufs, les ambulances de collection sont donc devenues une alternative abordable financièrement, et avec une côte qui ne pourra faire qui grimper. Certe vous arriverez peut-être moins vite à l’hôpital, mais la nostalgie de la sirène fatiguée et l’odeur du vieux cuir de 50ans, vous bercerons dans une rétrospective inoubliable. Un voyage dans le passé qui inscrira sur le visage de ceux qui arriverons à temps un sourire radieux.

Pour les plus malchanceux, pas d’inquiétude, vous aurez également le droit à votre voyage en classic. En effet, il semblerait que certaines sociétés de pompes funèbres Parisiennes ont déjà anticipées en investissant dans des chevaux de trait.

Ce sont toutes les professions médicales «  privés » (ambulance, médecins, infirmiers, kinés…) qui pour pouvoir continuer à exercer quotidiennement leurs services de proximité devront s’adapter à cette nouvelle réglementation.

C’est aujourd’hui tout un pan économique et une catégorie de profession qui souffre en silence. Cela ne concerne pas que le corps médical indépendant, mais également toutes les sociétés de services de proximités qui accompagnent chaque jour les personnes dépendantes dans leur tâches quotidiennes.

Peu médiatisée, cette nouvelle réglementation du 1er juillet 2019 est pourtant une nouvelle étape dramatique vers une autophobie politique de plus en plus grandissante. Associé au nouveau contrôle technique qui devrait être en application dans les mêmes dates et qui vise à éliminer les voitures d’avant 2010, c’est une arme redoutable !!

Les mouvements de sensibilisation et d’information citoyennes s’organisent, à l’image de la communauté Les Bannies du 1er juillet (animée par la FFAC : Fédération Française des Automobilistes Citoyens) organisent chaque dimanche (en général Place Vauban à Paris) une rencontre afin que les automobilistes et les motards puissent se rencontrer et s’informer des zones à circulation restreinte mises en place à Paris.

La réglementation du 1er Juillet en détail

Dès le 1er juillet 2019, la circulation des véhicules Crit’Air 4 sera donc restreinte. Concrètement, cela concerne « les deux-roues, tricycles et quadricycles à moteur en circulation avant le 1er juillet 2004 ; les voitures diesel en circulation avant le 1er janvier 2006 ; les véhicules utilitaires légers diesel en circulation avant le 1er janvier 2006 et les poids lourds diesel en circulation avant le 1er octobre 2009. »

À cette nouvelle réglementation, s’ajoute celle qui permet de s’aligner avec la décision prise par la métropole du Grand Paris. Ainsi, le périphérique et les bois de Vincennes et de Boulogne vont être interdits aux véhicules Crit’Air 5 puisque le Grand Paris interdit les véhicules équipés de la vignette Crit’Air 5 dans ses 70 communes à partie du 1er juillet. Seule, « l’autoroute A86 est exclue de la zone et, par conséquent, les restrictions de circulation n’y sont pas applicables », indique la ville de Paris.

*Une vignette Crit’air (pour certificat qualité de l’air) est un document sécurisé à apposer sur votre pare-brise qui permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes.